Faux document administratif

Contester ou authentifier un document administratif consiste à mettre en évidence de façon concrète et scientifique toute trace de falsification. On se trouve donc en présence de faux documents. Les falsifications de documents peuvent se manifester sous forme de modifications de certaines lettres, mots, chiffres, de caviardage (inscriptions occultées à l’encre noire), corrections, rajouts. L’expert observe le papier, les encres, les écrits et signatures à l’œil nu et sous grossissements. Les faux documents administratifs peuvent être des attestations, documents bancaires, contrats, registres, quittances de banques, tracts anonymes, bulletins de vote, reconnaissance de dettes, etc …

Contester ou authentifier un document administratif consiste aussi à vérifier que les écrits et signatures sont bien de la main de la personne signataire.