Contestation / Authentification testament olographe

Pour être valable, un testament olographe, c’est-à-dire écrit à la main, doit être entièrement écrit, daté et signé de la main du testateur. Lorsque le testateur souhaite apporter des modifications à son texte, il est conseillé de les écrire sur un document séparé plutôt que de procéder à des ratures ou à des ajouts. Ces modifications doivent être écrites à la main et être datées et signées. Un testament rédigé « à main guidée » avec l’assistance d’un tiers (venant par exemple en aide à une personne âgée, un aveugle, etc.) est accepté par les tribunaux à condition :

  • que le texte exprime la volonté du testateur
  • que le tiers n’écrive pas à la place de ce dernier

Contester un testament olographe repose sur le fait qu’on ne peut l’authentifier, qu’il n’a pas de validité pour diverses raisons. Pour authentifier un testament, pour prouver la validité du testament l’expert doit prouver que celui-ci est bien rédigé en totalité par la main du testataire. Dans ce cas l’expert observe minutieusement s’il y a « une seule main » et si l’écriture est bien celle du testataire. D’autre part pour authentifier un testament il ne doit pas y avoir de traces de falsification telles que rajout ou gommage de certains passages, mots, lettres, chiffres. Enfin la signature doit être conforme à celle du testataire.